Le commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage s’est rendu à Minsk

Le Bélarus et l’Union européenne élargissent la coopération. Le commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage Johannes Hahn s’est rendu à Minsk. Il a rencontré le Président du pays Alexandre Loukachenko. Pendant la rencontre, le chef de l’Etat a souligné que le Bélarus était prêt à contribuer à la sécurité dans la région européenne et préconisait l’idée d’un monde multipolaire.

« L’Union européenne est un des piliers les plus puissants de notre planète et d’un monde multipolaire. Sa destruction entraînera la destruction du système de sécurité, de l’économie et de toutes les autres sphères de la vie dans le monde. Il n’y a pas longtemps les membres de la famille royale et des représentants haut placés de la Grande-Bretagne ont visité Minsk, et je leur ai ouvertement et honnêtement exprimé cette position. L’Union européenne est le deuxième partenaire économique du Bélarus après la Russie, donc nous voulons également élargir nos liens économiques. Je suis reconnaissant pour votre soutien pendant les négociations sur l’adhésion à l’Organisation mondiale du commerce ».

Le dialogue entre le Bélarus et l’Union européenne se développe d’une façon très dynamique, a déclaré le ministre des Affaires étrangères du Bélarus Vladimir Makeï à la fin de la rencontre avec le commissaire européen à l’élargissement et à la politique de voisinage Johannes Hahn. Les côtés se rendent compte de l’importance des relations constructives entre les pays voisins, a noté Vladimir Makeï. Selon lui, il reste quelques questions sensibles à l’ordre du jour.

« Le dialogue entre le Bélarus et l’Union européenne se développe d’une façon très dynamique. Nous aimerions que cette tendance subsiste, afin qu’elles se développent d’une manière positive. Je suis convaincu que les deux côtés se rendent compte de l’importance des relations constructives entre les pays voisins. En même temps, il y a un certain nombre de questions sensibles à l’ordre du jour. Mais le plus important est que toutes les parties comprennent la nécessité d’un dialogue ouvert, y compris sur des questions sensibles. Le Bélarus n’a jamais été et n’a pas l'intention de devenir une source d’instabilité dans la région. Nous avons l’intention de continuer à jouer le rôle du donneur de la sécurité dans la région, nous sommes prêts à discuter ouvertement tous les problèmes existants avec nos partenaires, y compris les problèmes les plus sensibles ».

L’Union européenne tâche de renforcer les liens avec le Bélarus, a déclaré Johannes Hahn. Le commissaire européen a souligné qu’un certain nombre de dialogues sectoriels dans les domaines différents ont été lancés. Il s’est félicité également des mesures prises par le Bélarus pour créer un climat plus favorable pour les petites et moyennes entreprises.

« Je vous remercie pour l’engagement du Bélarus, ses actions constructives et sa contribution au sommet du Partenariat oriental. Je me félicite des mesures que prennent le président et le gouvernement du Bélarus pour créer un climat favorable pour les petites et moyennes entreprises. Cela attirera sans doute les investisseurs au Bélarus. Il y a deux ans les sanctions contre le Bélarus ont été levées. Cela a favorisé le développement de nos relations, car l’Union européenne tâche de renfonrcer les liens avec le Bélarus et soutient des reformes qui se reflètent bien sur son peuple. Notre travail dans le cadre du groupe de coopération nous permet de suivre le progrès. Nous avons lancé ensemble quelques dialogues sectoriels ».

concours de selfies
 
Nos fréquences
 

Les emetteurs FM et leur couverture:

Brest – 96.4 MHz
Grodno – 96.9 MHz
Svisloch – 100.8 MHz
Gerniony – 99.9 MHz
Braslav – 106.6 MHz
Miadel – 102.0 MHz


Radiodiffusion par satellite :

voir les paramètres de réception ici

Diffusions